L’association Le Bout de la langue – Écrire Dire Lire

13-nov

L’association Le Bout de la langue – Ecrire Dire Lire a pour objectif général de promouvoir les pratiques artistiques autour de l’écriture, la lecture, la littérature, à travers l’animation d’ateliers, la formation professionnelle, l’organisation de manifestations littéraires et culturelles.

Elle vise à favoriser l’accès de tous/toutes, adultes et jeunes, à l’écrit et à la littérature, par les ateliers d’écriture et par le biais d’activités artistiques conjointes, notamment : chant, théâtre, lecture à voix haute, musique, performance ; conseil, accompagnement, développement de projets.

Les animateurs, occasionnels ou réguliers : 
Marianne Le Tron, professeure de voix parlée et chantée, Centre artistique international Roy Hart, Gard.
Christine Witzemann, chanteuse, performeuse, professeure de voix, Bâle.
Ralf Peters, performer, lecteur, professeur de voix, méthode Roy Hart Théâtre, Cologne.
Catherine Bédarida, Paris.

Le Conseil d’administration :
Président : Jean-Claude Dufourd, danseur, ingénieur
Vice-Présidente : Annie Ohayon Dekel, cinéma, ingénieure
Et : Fabienne Renaud, écriture
Jeanne Vaillant, clown

Adhésion annuelle : 10€, de juillet à juin. Les statuts sont accessibles : Association Le Bout de la langue Statuts

Nos infos à retrouver sur Facebook.


Pour les professionnels :

Le Bout de la langue conçoit et anime des ateliers d’écriture créative spécifiques en lien avec :
des lieux culturels ; des associations ; des entreprises ; des groupes professionnels ;  à Paris et en régions.
Quelques collaborations : le Théâtre national de l’Odéon ; la Maison des Métallos ; le Local (Paris-Belleville) ; le Théâtre national de La Colline ; l’Association Comité Métallos ; la société Kea Partners Consultants…

Afin d’élaborer ensemble un projet, nous contacter.

Parmi les modules possibles :

  • Cycle d’ateliers hebdomadaires pendant 3 mois sur un thème défini (par exemple : la ville ; la mémoire ; le travail ; la mer ; le corps, le sport ; le voyage…), ou dans le cadre d’un projet mené par l’établissement (30 heures)
  • Atelier en week-end (une ou plusieurs fois 12 heures), sur un thème ou dans le cadre d’un projet (voir ci-dessus)
  • Questions et genres littéraires, cycle d’ateliers en semaine ou en week-end : l’écriture poétique ; du « je » au « il (elle) » ; présenter, commenter, écrire sur des livres ; l’auto-fiction ; ponctuation, marges et blancs ; le carnet de voyage ; questions de genre : écriture sexuée, a-sexuée, poly-sexuée, trans-sexuée ?…
  • « En lisant, en écrivant » : travail en lien avec les lectures des participants. Ils (elles) apportent un livre dont ils (elles) souhaitent lire un extrait au groupe. Ces extraits peuvent, à leur tour, alimenter des propositions d’écriture.
  • Marche/Ecriture : en ville ou dans la nature, pas à pas, mots à mots, les textes s’impriment dans le mouvement intime de la déambulation. Ici et là, les participants se posent, écrivent, puis cheminent jusqu’à la prochaine étape, la prochaine page (une journée ou un week-end).
  • Écriture et Voix : stage co-animé avec une comédienne-chanteuse, professeur de voix (4 à 6 jours)
  • Écriture et Corps : cet atelier fait alterner les moments d’écriture avec des temps de travail corporel à l’aide de mouvements en détente

Les ateliers peuvent être conçus pour :

  • Médiathèques
  • Théâtres
  • Maisons de la culture, centres culturels et centres d’art
  • Festivals littéraires, salons du livre
  • Formation continue des bibliothécaires
  • Collectifs d’artistes
  • Archives départementales
  • Collectivités locales

Et pour :

  • Associations
  • Entreprises, groupes professionnels

Afin d’élaborer ensemble un projet, nous contacter